Paire différentielle

Une paire différentielle est un schéma électrique remarquable : ce circuit forme l'étage de base d'un amplificateur différentiel, tel que énormément d'amplificateurs audio, et la majorité des amplificateurs opérationnels.



Catégories :

Amplificateur électronique - Composant actif - Composant électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La paire différentielle est un circuit de base pour l'electronique analogique. C'est le circuit d'entrée pour l'ensemble des amplificateurs opérationnels mode... (source : perso.telecom-paristech)
  • Cet amplificateur différentiel admet comme schéma dynamique petits signaux... La charge de la paire différentielle est alors constituée par les impédances de ... (source : membres.multimania)
  • L'amplificateur différentiel de différence est utilisé en instrumentation pour comparer... Le schéma de la paire différentielle est rappelé en figure 3.... (source : philippe.roux.7.perso.neuf)
Une paire différentielle

Une paire différentielle est un schéma électrique remarquable : ce circuit forme l'étage de base d'un amplificateur différentiel, tel que énormément d'amplificateurs audio, et la majorité des amplificateurs opérationnels.

Historique

L'une des premières personnes à avoir publié sur les amplificateurs différentiels fut B. H. C. Matthews en 1934. En 1936, Alan Blumlein propose une nouvelle méthode de polarisation permettant de perfectionner le taux de réjection du mode commun de l'amplificateur de Matthews[1]. La paire différentielle telle qu'on la connaît à l'heure actuelle a été découverte par J. F. Tœnnies en 1938[2].

Principe de fonctionnement

Le schéma de base d'une paire différentielle est complètement symétrique et se compose de deux composants actifs (transistors ou tubes) semblables, et de trois résistances.

Mode commun

G_{comm}=\frac{V_{s_{comm}}}{V_{e_{comm}}}

Mode différentiel

G_{diff}=\frac{V_{s_{diff}}}{V_{e_{diff}}}=-g_m R_c

Taux de réjection du mode commun

Polarisation par une source de courant

Afin d'augmenter le taux de réjection du mode commun du montage, il est envisageable de remplacer la résistance permettant de polariser le montage par une source de courant.

Charge active à miroir de courant

Afin d'augmenter le gain du montage, il est envisageable de remplacer les deux résistances de charge par un miroir de courant.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. uk patent 482, 470
  2. (en) Walt Jung, Op Amp Applications Handbook, Newnes, 2004 (ISBN 0750678445 et ISBN 978-0750678445) , «Op Amp History --Vacuum tubes Op Amps», p.  773-776 : Development of Differential Augmenter Techniques

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Paire_diff%C3%A9rentielle.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu