Base commune

En électronique, une base commune est un type d'amplificateur électronique utilisant un transistor bipolaire. Le terme de base commune vient du fait que l'électrode «base» du transistor est reliée à la masse.



Catégories :

Amplificateur électronique - Composant actif - Composant électronique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Entre son collecteur et son émetteur le transistor est équivalent à un... en régime linéaire on peut utiliser le transistor en amplificateur de courant.... 4.5- Amplificateur base commune. base. La source de tension continue Vcc est ... (source : stielec.ac-aix-marseille)
  • L'étage d'entrée en base commune possède naturellement une impédance.... d'un petit signal d'entrée Ve à l'entrée E de l'amplificateur, si le courant de ... (source : freepatentsonline)
  • ces de la bande passante de l'amplificateur (spécification #4 du mandat).... dance d'entrée assez grande, une impédance de sortie... base - commune, la largeur de bande de ce circuit est plus grande que celle d'un circuit de même... a) Calculez RE2 pour fixer le courant de polarisation de Q2 à ICQ2 = 10 mA.... (source : etudiants.polymtl)
Un amplificateur à base commune.

En électronique, une base commune est un type d'amplificateur électronique utilisant un transistor bipolaire. Le terme de base commune vient du fait que l'électrode «base» du transistor est reliée à la masse. Dans cette configuration, le signal d'entrée est appliqué à l'émetteur, le signal de sortie étant récupéré au collecteur.

Ce circuit n'est pas le plus employé en basse fréquence, mais il est fréquemment utilisé pour les amplificateurs qui exigent une impédance d'entrée exceptionnellement basse, comme par exemple les microphones à bobine mobile. Ce circuit est particulièrement utilisé dans les amplificateurs à haute fréquence, comme par exemple pour la VHF ou l'UHF car sa capacité d'entrée n'est pas accrue par l'effet Miller, responsable de la chute du gain à haute fréquence du montage à émetteur commun. Il est aussi fréquemment utilisé dans les amplificateurs à plusieurs étages car son courant d'entrée dépend particulièrement peu de sa tension de sortie.

Une autre application de ce montage est le «buffer» de courant, le courant d'entrée IE étant presque égal au courant de sortie IC.

Caractéristiques en petits signaux

Remarque 
Les lignes parallèles indiquent que les composants sont disposés en parallèle.

Gain en tension


{V_\mathrm{out} \over V_\mathrm{in}} = g_m (R_\mathrm{C} \| R_\mathrm{load})\,

Résistance d'entrée


r_\mathrm{in} = R_\mathrm{E} \left\| {r_\pi  + R_1 \| R_2 \over 1 + \beta_0} \right.

Gain en courant


A_\mathrm{vm} = {r_\mathrm{in} \over R_\mathrm{load}}

Résistance à la sortie


r_\mathrm{out} = R_\mathrm{C}\,

Les variables non listées sur le schéma sont :

Voir aussi

  • Pour transistor à effet de champ :

    • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d'une traduction de l'article de Wikipédia en anglais intitulé «Common base» (voir la page de discussion) .

    Recherche sur Amazon (livres) :



    Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_commune.
    Voir la liste des contributeurs.
    La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
    Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
    La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
    Cette page fait partie du projet Wikibis.
    Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
    ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
    Aller au menu